Sarlat,  capitale du Périgord noir

Samedi en milieu d'après midi, nous quittons le beau village de La Roque-Cageac, et faisons une escale à Vitrac, qui se partage en trois sites distincts :
le bourg, le port, le château...(à ne pas faire à pieds)

Nous reprenons la route pour Sarlat où j'ai retenue une chambre d'hôtes dans les hauteurs de la ville... et comme à mon habitude, je me perds un peu...
mais finis par y parvenir...
Bon accueil, confort simple mais correct pour y passer la nuit.
Juste le temps de poser nos affaires et de doucher nos corps transpirants,
que déjà nous repartons pour la cité médiévale...
Nous arrivons sur une place de marché où finissait une manifestation ;" La journée de la gastronomie" !!! (nous, les Toquées... vous pensez....!)
Nous goûtons une délicieuse tarte aux noix, puis allons prendre un verre,
"en bons touristes", aux terrasses de la place de la Liberté;

Sarlat,  capitale du Périgord noir

A la nuit tombante, nous voici en quête d'un restaurant pour dîner... après moult hésitations, nous avons le tort de nous décider pour une table
largement référencée autant sur les guides touristiques
que sur les commentaires des internautes!!!

Sans commentaires, Passion, sinon ça va saigner !!!

Après une bonne nuit de sommeil, au son de la pluie et un petit déjeuner
où nous avons découvert quelques sympathiques gelées de fleurs et d'aromatiques
et savouré des confitures de fruits du jardin qui avaient la particularité de n'être cuites qu'avec 350 gr de sucre au Kilo...(ce qui m'allait très bien) 
C'est vers 10 heures que nous atteignons l'église Ste Marie et sa porte monumentale...

 

 

Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir

L'architecte mondialement connu et enfant du pays, Jean-Nouvel ,
a reconverti l'église en marché couvert ,

 (où l'on vend... devinez quoi????)
et nous permet d'admirer toute la ville de Sarlat,
vue du ciel , à 360° et 40 mètres au dessus du sol 
grâce à l'ascenseur panoramique qu'il a installé dans le clocher
 .

Ce matin, il fait encore gris, les vitres ont été nettoyées au mieux,
mais la netteté des photos va s'en ressentir

Pour plus d'histoire de la ville, je vous conseille le site 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sarlat-la-Can%C3%A9da

et j'ajoute ces quelques informations sur l'histoire de 

Sarlat-la-Canéda ;

Capitale du Périgord noir, aux confins des causses du Quercy, cette cité historique est un site touristique majeur, renommé pour sa parure monumentale datant essentiellement de la période médiévale et du début de la Renaissance (xiiie au xvie siècle). Son centre-ville, d'une grande homogénéité, est ainsi composé d'un lacis de ruelles et de venelles pittoresques, de placettes ombragées, bordées d'hôtels particuliers aux toits de lauze dont les plus célèbres sont la maison de La Boétie, l'hôtel du Barry, l'hôtel de Savignac ou encore le présidial. Centre névralgique de la ville, la place de la Liberté, bordée de terrasses, est le siège du marché, où se vendent les spécialités de la région : foie grastruffesfigues et noix. Dans son prolongement, s'ouvrent en perspective la cathédrale Saint-Sacerdos et le palais des évêques, qui rappellent que Sarlat a été cité épiscopale pendant plusieurs siècles.

 

 
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir
Sarlat,  capitale du Périgord noir

Voilà les ami(e)s, nous nous dépêchons de retrouver ma petite voiture qui ne va pas tarder d'être en infraction de stationnement...

Mais un dernier cliché s'impose, pour cet homme, penseur... ou aussi fatiguée que moi, qu'on nomme "le badeau de Sarlat" perché au dessus de cette petite placette,au nom d'un amoureux de sa ville et de théatre...

Oui, quelque chose de théatral , comme un décor du passé, posé là pour satisfaire à la curiosité des regards....très nombreux regards....et à la gourmandise!

Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...
Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...
Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...

Au revoir Sarlat, et à vous qui me suivez... à bientôt pour d'autres lieux en Périgord noir...

Retour à l'accueil