Passion.... le retour...!

Trois petits jours bien remplis... hors de chez moi....
pour vous parler d'autre chose que de mon jardin et mes casseroles...

Vacances,  sans toutefois changer d'univers, ni de passions....
aussi suis-je partie profiter d'un autre beau jardin
très bien entretenu... par d'autres mains que les miennes,

et pour me mettre les pieds sous de bonnes tables, ​où les mets agréables, étaient concoctés par d'autres mains que les miennes !!!

Fini le farniente.1 ere étape: Marquèze

Mon amie Roseline, agréable complice de mes rares escapades, m'accompagnait.
Elle me fait confiance, charge sa valise et s'installe en passager
pour vivre pleinement les circuits-plaisir que j'ai programmé.

Cette fois, on avait prévu du repos.... mais finalement, on a beaucoup visité!!!  

Pour cette fois , c'est les Landes limite Gers , du coté de l'Armagnac!!!

Pour cette fois , c'est les Landes limite Gers , du coté de l'Armagnac!!!

D'abord, les Landes , c'est un peu mes racines... du temps de ma grand mère...

Roseline ne connaissant pas beaucoup ce "Pays", 
nous avons entamé le séjour par une première étape 
pour la visite de Marquèze ,  à Sabres,( voir lien ci-dessous)
qui représente la vie des landais d'avant.... ( il a environ 100 ans)
mais dont j'ai vécu personnellement certaines pratiques et coutumes
qui avaient persisté jusqu'à l'époque de ma jeunesse, (aie! ça ne me rajeunit pas!)

 


Je vous raconte Marquèze.... à ma manière....!

la petite gare de Sabres devant l'écomusée nous amène vers le "quartier Marquèze"dépaysement garanti, voyage dans le temps!
la petite gare de Sabres devant l'écomusée nous amène vers le "quartier Marquèze"dépaysement garanti, voyage dans le temps!

la petite gare de Sabres devant l'écomusée nous amène vers le "quartier Marquèze"dépaysement garanti, voyage dans le temps!

On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...
On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...
On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...
On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...
On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...
On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...

On s'imprègne de la vie de cette région, au début du siècle dernier.... et les passionnés qui gèrent ce "mémorial" s'emploient à le garder en bon état...

la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)
la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)

la maison du maître!!! (il y avait une hiérarchie très marquée par la position sociale)

Puis nous quittons cet airial et notre jeune guide sympathique,
à qui j'explique que l'histoire qu'elle raconte très bien, a peu de secret pour moi,
surtout sur l'exploitation de la forêt de pins et la récolte de la résine.
Mon père nous avait entraîné dans cette activité... où on ne faisait vraiment pas fortune!!!

Au travers de la forêt, nous nous dirigeons  vers "la rivière"... quartier du meunier!
et là...c'est moi qui sert de guide ... à Roseline...! 
Ah! que je me sens bien dans cet endroit ! 
c'est presque un pèlerinage pour votre Passion!

Des souvenirs envahissent ma tête et mon coeur ...
ça frappe de partout...ça crie, ça hurle, ça gueule ... ça remue!!! 
Une multitude d'images de mon passé se superpose à ce qui défile devant mes yeux... 
mes yeux qui souffrent du vent qui les humidifie.....................!

Quel paysage! Quel retour aux sources (sans jeux de mots)
je m'entrave dans mes racines!!!

Voyage...Voyage...
 

"le jardin des simples"... plus pharmacie que potager... avec "les pas" en carreaux de terre cuite et les bordures en bouteilles semi-enterrées! un classique!!!

"le jardin des simples"... plus pharmacie que potager... avec "les pas" en carreaux de terre cuite et les bordures en bouteilles semi-enterrées! un classique!!!

La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....
La position sociale du meunier était enviable....

La position sociale du meunier était enviable....

le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!
le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!

le poulailler en hauteur pour éviter le renard, la souille à cochons(encore occupée)et le four à pain bien-sur et l'atelier du menuisier pour entre autres , les sabots ...indispensables!

Bien évidemment, qui dit meunier dit moulin et dit rivière... indispensable à l'époque

Et moi, là, je resterai bien des heures à écouter l'eau....

une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours
une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours

une belle promenade ...pour finir dans cette hutte aux sorcières, car à cette époque là, les croyances et les mauvais sorts, faisaient partie de la vie de tous les jours

Voilà pour nous, c'est la fin de la visite...
en attendant le train de retour, nous prenons à la buvette, un casse croute 
(qui ne restera pas dans les souvenirs impérissables)
et nous reprenons la route vers la chambre d'hôtes réservée à la
"Ferme de Monseignon" 
qui nous attend à 70 km de là ....
et qui vous sera contée dans le prochain billet

à bientôt

Retour à l'accueil