Vide!!!

Vide.... plus un brouillon en attente.... comment est-ce possible?
Passion, muette devant mon écran...! les neurones au point mort !
Cette bavarde invétérée a-t-elle perdu sa langue?
ou l'a-t-elle donné au chat... qui n'en à rien à faire?!

De quoi allons nous pouvoir parler, quel sujet aborder,
quelle histoire, sortie de derrière les fagots, pourrai-partager avec vous, mes amies....?

Certes, j'essaie d'effacer la journée d'hier, ce 9 juin...
qui s'est terminée en "apothéose", par un coup de téléphone d'une inconnue (de moi)
qui cherchait à joindre mon père....pour lui souhaiter un "bon anniversaire"............(Sic)
(Peut-être lui avait-il donner mon N°... au cas où...)

Vous dire????
Non, je suis sure que vous vous en doutez......!

Je suis seulement partie me coucher....Vidée.
..........................................

 

merci à l'auteur de ce dessin trouvé sur Google images....

merci à l'auteur de ce dessin trouvé sur Google images....

Alors , allons vers ces situations qui sont parfois incroyables..
cette histoire m'en rapelle une autre....

C'était dans une autre vie... si loin, si différente de celle d'aujourd'hui....

....................................

J'étais alors, une de ces jeunes femmes qu'on dit belles et pétillantes,
de ces êtres qui ne passent pas inaperçus, qui ne laissent pas indifférent...
qui attirent les sympathies (en général....)
Pourtant là....
En entrant dans la salle climatisée de notre club house en cet fin d'aprés midi,
un fluide glacial me parcourut le dos....
un regard mauvais venait de me pénétrer comme une lame dans un bout de viande ... froide !!! (manquait plus que les cornichons!!!)
Qui est derrière ces yeux noirs qui mangent la face de cette femme vieillissante et échevelée? 
Est-ce que ma mémoire l'a rayé de mon répertoire? Qui peut-elle être...?
Que fait-elle au bout du monde ? Me prend-elle pour quelqu'un d'autre...?  
Oui, certainement.

Je m'asseois sur le tabouret du comptoir du club où nous avions nos habitudes....
(normal, il n'y en avait qu'un seul dans notre base-vie )....
En jetant de temps à autres,  un oeil dans sa direction,.je constatais que son regard
faisait le point fixe et ne s'était pas radouci. J'étais vraiment sa cible....

Je commandai un "mazout" (whisky/coca dont nous abusions à l'époque)
et je sirotai mon breuvage glacé ,lentement ,en faisant tinter les glaçons sur le bord du verre
qui s'embuait... 
Le temps s'éternisait... peu de monde à cette heure encore chaude de la journée...
Trop tôt pour voir arriver nos maris assoiffés et noircis par leur journée passée
au volant de leur pick-up dans les champs de cannes à sucre....

D'autres "belles" bronzaient à la piscine que j'apercevais depuis ma situation perchée...
Moi, je venais de quitter le bureau de "l'Appro" et j'avais besoin de ce moment de relaxation...

Soudain, la femme inconnue vient se jucher à l'autre bout du comptoir, pour me garder
dans sa ligne de mire...
Elle commençait à m'énerver comme les moustiques qui attaquaient mes chevilles...!
Telle que je me connais, je n'allais pas tarder à sortir la tapette!!!

Ici, nous nous connaissons tous... quand un nouveau arrive, il est bien rare
qu'on ne soit pas averti... alors je me méfie...
ça pourrait être une épouse de quelques "huiles" de la direction parisienne... 

N'y tenant plus, je me lance
---< Vous êtes de passage...?
La bouche s'ouvre à peine pour répondre
---< Non, je m'installe...!
Curieuse et intriguée, n'ayant pas eu vent de nouvelle recrue, tous les emplois étant occupés,

je m'enquiers de savoir quel va être son poste dans l'entreprise?
et c'est alors qu'elle décoche enfin 
un sourire en forme de flèche empoisonnée
pour sortir un siflement vipérin d'entre ses longues dents acérées:

--<  Mais , le votre, Madame...!

                                                      

 
Vide!!!
Retour à l'accueil