OUI ! Mais comme tout le monde....!
QUAND ?
 
peut-être dans une heure, un jour, des années.... 
Mais ce n'était pas hier.
Une heure est morte, disparue, effacée, comme si elle n'avait pas existé!!! 
Quelqu'un a décidé de reculer le temps, 
enfin, il serait plus juste de dire, la montre, l'horloge, le réveil,
parce que le temps ne fait jamais marche arrière!
Qu'est-il advenu des choses qui ont eu lieu durant l'heure supprimée
cette nuit là???
Comment dire à ceux qui sont partis entre deux et trois heures du matin
que ce n'était qu'un cauchemar... qu'un leurre...
On efface tout et on recommence???

Nous, par chance, on s'est encore réveillé aujourd'hui;
certains auront dormi une heure de plus et en sont heureux. 
Pour moi, c'était plutôt : prolonger le calvaire.
j'ai attendu encore plus longtemps, l'heure acceptable;
celle qui ne trouble pas, ceux qui dorment encore.... 

Et j'ai, longuement pensé,  à ce matin où mes yeux resteront clos, 
où les volets largement ouverts ne laisseront plus entrer la lumière,
plus le moindre chant d'oiseaux...
D'hiver ou d'été, l'heure n'aura plus d'importance...
encore que je la préférerai d'hiver, l'heure de partir, 
 parce qu'elle est plus grise, plus tardive, plus longue.

Dans la chaleur de mon lit, J'imaginais l'étonnement "d'en bas".... 
Comment? elle ne se lève pas?
le changement d'horaire aura encore plus perturbé sa nuit:
Et le chat? Il n'est pas levé non plus?
Elle l'aura mis dehors un peu plus tôt, sans doute.

Et puis, les heures reprendront leur course, sans modifier leur allure.
et les gens s'affaireront pour gagner du temps
ou se lanceront à la recherche du temps perdu.

Et quand même, l'heure de la table s'approchant, l'estomac se questionnant,
"ceux d'en bas" décideront d'appeler au pied de l'escalier...
Et l'évidence apparaîtra!!!
Bon Dieu, mais ce n'est pas juste, diront-ils... Elle avait encore à faire...
C'est assurément que son heure était venue !!!

 
Nous sommes programmés pour un nombre d'heures... 
mais parfois la vie décide de l'obsolescence !
Voilà... je vais mourir...
comme chacun de nous, êtres vivants, humains, animaux, végétaux 
C'est peut-être la seule vraie égalité sur cette terre.

ALORS RELATIVISONS !
L'​​ heure perdue de l'hiver, nous sera rendue au printemps

Nous sommes le premier jour de Novembre
Et si vous êtes en train de me lire, c'est que vous et moi,
tournons encore, comme les aiguilles sur les cadrans 

 

Je vais mourir ...
Retour à l'accueil