Bonjour les ami(e)s

 

En ce neuvième jour de confinement, et malgré le beau soleil matinal frappant à ma fenêtre, j'avais du mal à quitter mon lit; ma télé diffuse en boucle les infos, avec force de témoignages, d'avis de scientifiques, de médecins, de soignants,  et tous ces personnels prenant des risques pour nous, toujours en entrecoupant les commentaires du désormais :"restez chez vous" de circonstance. C'est un mélange de tristesse et d'émotions diverses qui m'étreint... 
Il y a aussi une part de crainte... nous sommes tous les deux, dans la mauvaise tranche d'âge, avec un bon nombre de facteurs de risques qui s'ajoutent ... comme ils disent ! 
Bien sur, comme vous j'espère, une prise de conscience pour nous et nos proches ; Comment ne pas penser à nos enfants, tenus à distance malgré le "manque d'eux".... par précaution, par protection, par amour !!! 

Oui! Restons chez nous ! quelle-qu’en soit la durée;  je suis sûre que tout le monde savait bien que le temps de 2 semaines n'était qu'une première étapefrown Alors il faut juste s'organiser des temps de travail, de repos et de divertissement. 

Et voilà où mon bavardage vous amène!!!

De la baie  de ma cuisine (va falloir faire les vitres!!!sad)  la vue d'un couple de poules d'eau ;  c'est fabuleux de voir ses petites emplumées, picorant l'herbe du bord d'étang, si loin de nos préoccupations... J'ai toujours aimé ces volatiles , je ne sais pas vraiment pourquoi , sans doute est-ce accroché à un coin de mon enfance.... 

C'est mon bonheur du jour, à partager !
 

 

hélas cet oiseau est très craintif et donc, ces clichés sont fait à plus de 80 mètres, au travers d'une vitre, et par le matin encore brumeux.... donc mille excuses pour la mauvaise qualité de l'image
hélas cet oiseau est très craintif et donc, ces clichés sont fait à plus de 80 mètres, au travers d'une vitre, et par le matin encore brumeux.... donc mille excuses pour la mauvaise qualité de l'image
hélas cet oiseau est très craintif et donc, ces clichés sont fait à plus de 80 mètres, au travers d'une vitre, et par le matin encore brumeux.... donc mille excuses pour la mauvaise qualité de l'image
hélas cet oiseau est très craintif et donc, ces clichés sont fait à plus de 80 mètres, au travers d'une vitre, et par le matin encore brumeux.... donc mille excuses pour la mauvaise qualité de l'image

hélas cet oiseau est très craintif et donc, ces clichés sont fait à plus de 80 mètres, au travers d'une vitre, et par le matin encore brumeux.... donc mille excuses pour la mauvaise qualité de l'image

POUR vous qui voulez en SAVOIR plus...( encyclopédie Larousse )

POULE D'EAU (GALLINULA CHLOROPUS)

Appelée aussi gallinule poule d'eau, la poule d'eau est un oiseau de taille moyenne, intermédiaire entre le râle d'eau et la foulque macroule, qui mesure de 32 à 35 cm de long et pèse de 250 à 300 g. Le mâle est de 5 à 10 % plus grand que la femelle, mais tous deux sont de même couleur. Comme tous les rallidés, à l'exception des foulques, la poule d'eau a le corps compressé latéralement. Cela facilite son déplacement dans la végétation dense des marais ou des sous-bois. D'autres oiseaux qui vivent dans les roseaux, comme les rousserolles ou les phragmites, présentent eux aussi cette particularité.

De loin, qu'elle marche ou qu'elle nage, la poule d'eau semble noirâtre avec une ligne blanche qui lui parcourt les flancs. De près, c'est un oiseau qu'il est difficile de confondre avec un autre. L'adulte a la tête noir ardoisé avec des reflets bleus sur le cou, le dessus du corps brun olive foncé, le dessous gris cendré. Les flancs sont plus foncés que la poitrine et séparés du dessus du corps par une série de plumes blanches qui dessinent un feston blanc très visible. Les plumes latérales du dessous de la queue sont blanches et forment un fer à cheval ou un triangle rendu très apparent par l'habitude qu'a la poule d'eau de hocher constamment la queue. Le bec (long de 26,3 mm en moyenne chez le mâle et de 24,5 mm chez la femelle) et le bouclier frontal qui prolonge la partie supérieure du bec sont rouge vif, mais la pointe du bec est jaune citron. Les pattes sont vertes ou vert-jaune avec un anneau orange-rouge, comme une jarretière, en haut de la partie nue du tibia. En fin de saison de reproduction, le plumage de l'adulte prend des teintes plus ternes.

L'oiseau immature a une coloration propre. Il est brun olive avec quelques plumes claires sur le dessus. La gorge et le menton sont blanc terne et entourés de plumes de couleur fauve. La ligne latérale est beige. Le ventre et le dessous de la queue sont blancs. Le bec et la plaque frontale sont brun verdâtre foncé et les pattes sont gris-vert avec un anneau jaune au tibia. Ces caractéristiques du plumage juvénile commencent à disparaître dès le mois de décembre et, en mars, toutes les poules d'eau ont leur plumage d'adulte.

Comme tous les rallidés, la poule d'eau possède de solides pattes musclées, munies de 3 longs doigts vers l'avant et d'un doigt vers l'arrière. Ces doigts sont terminés par de longues griffes très utiles pour s'accrocher aux plantes, grimper aux arbres ou se planter dans les sols mous. Les griffes des poules d'eau constituent des armes redoutables lors des affrontements territoriaux et peuvent infliger des blessures graves, mais ce n'est pas la règle. Chez les petits qui viennent d'éclore, les pattes se développent plus rapidement que les autres parties du corps.

La queue est courte, légèrement plus petite chez les jeunes femelles (de 59 à 76 mm), mais de longueur identique chez les mâles et les femelles adultes (de 63 à 84 mm).

Les ailes sont larges et moyennement longues. Le vol est rapide et direct : lors de ses migrations, l'oiseau atteint 50 à 60 km/h de moyenne, mais il ne peut changer de direction qu'en dessinant de larges courbes.

Le sens le plus développé est l'odorat, qui est réputé excellent comme chez tous les rallidés. Mais c'est à la vue que, lors des migrations, qui s'effectuent toujours par nuit claire, l'animal repère les plans d'eau à leur scintillement.

Et quelques tulipes pour de la couleur-bonheur !
Et quelques tulipes pour de la couleur-bonheur !
Et quelques tulipes pour de la couleur-bonheur !

Et quelques tulipes pour de la couleur-bonheur !

Retour à l'accueil