Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
passion

Gourmandise (réédition)

Gourmandise (réédition)
Gourmandise

118180dessert.jpg
 

La gourmandise est un vilain défaut......
 mais quel est le triste sire qui a sorti cette ineptie???

Sans doute un aigri, un rabougri, un rabat-joie.... 
un qui fait peur... qui n'a plus de dents, plus de nez, plus d’œil....
Pire... un maigre !!!
"triste comme un jour sans pain"!

"La gourmandise commence quand on n'a plus faim." disait A. Daudet  .... 
(avant d'avoir faim aussi)
oui, on pourrait dire ça !!! car c'est autre chose que d'avoir faim...
La faim...?
 ça fait mal, ça tenaille, ça crie dans le ventre...

...ça fait mourir ...!

Non, la gourmandise, c'est un plaisir... une volupté,
peut-être un péché... oui, mais mignon 
qui ne fait du mal qu'à nous même....

Alors je suis allée chercher quelques citations de gourmands
 à lire ...avec délectation!

MA PRÉFÉRÉE
Guy de Maupassant disait:
 .

 « Il n'y a que les imbéciles qui ne soient pas gourmands.
On est gourmand comme on est artiste, comme on est poète. 
Le goût, c'est un organe délicat, perfectible et respectable comme l’œil et l'oreille. »

 

 Pour Honoré de Balzac : 
" La gourmandise est une grâce chez les femmes".
De Marcel Proust
« (...) Mais quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres,
après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, 
plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps comme des âmes,
à se rappeler, à attendre, à espérer sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, 
sur une gouttelette presque impalpable, l'édifice du souvenir.


Wikipédia nous raconte des paroles d'auteurs....

je ne saurai me dispenser de les transmettre! Péché depuis des siècles, la gourmandise devient vertu au xixe siècle,grâce à la publication de
 La Physiologie du goût, Méditations de gastronomie transcendante de Brillat-Savarin.
Dans le chapitre Méditation XI, il écrit :

 

« J'ai parcouru les dictionnaires au mot Gourmandise, et je n'ai point été satisfait de ce que j'y ai trouvé.
Ce n'est qu'une confusion perpétuelle de la gourmandise proprement dite avec la gloutonnerie et la voracité : d'où j'ai conclu que les lexicographes, quoique très estimables d'ailleurs, ne sont pas de ces savants aimables, qui embouchent avec grâce une aile de perdrix au suprême, pour l'arroser, le petit doigt en l'air, d'un verre de vin de Laffite ou du Clos-Vougeot. »


« Ils ont oublié, complètement oublié la gourmandise sociale, qui réunit l'élégance athénienne,
le luxe romain et la délicatesse française, qui dispose avec sagacité, fait exécuter savamment,
savoure avec énergie, et juge avec profondeur : qualité précieuse, qui pourrait bien être une vertu,
et qui est du moins bien certainement la source de nos plus pures jouissances.
Définissons donc et entendons-nous. »

 

« La gourmandise est une préférence passionnée, raisonnée et habituelle
pour les objets qui flattent le goût. »
« La gourmandise est ennemie des excès ; tout homme qui s'indigère ou s'enivre court le risque
d'être rayé des contrôles. »

« La gourmandise comprend aussi la friandise, qui n'est autre que la même préférence
appliquée aux mets légers, délicats, de peu de volume, aux confitures, aux pâtisseries, etc.
C'est une modification introduite en faveur des femmes et des hommes qui leur ressemblent. »


« Sous quelque rapport qu'on envisage la gourmandise, elle ne mérite qu'éloge et encouragement. »

Alexandre Dumas père, indique aussi dans son Grand dictionnaire de cuisine :

« À côté de cette gourmandise, qui est celle des estomacs robustes,
il y a celle que nous pourrions nommer la gourmandise des esprits délicats :
c'est celle que chante Horace et que pratique Lucullus ;
c'est le besoin qu'éprouvent certains amphitryons de réunir chez eux quelques amis,
jamais moins nombreux que les Grâces, jamais plus nombreux que les Muses,
amis dont ils s'efforcent de satisfaire les goûts et de distraire les préoccupations.
C'est, parmi les modernes, celle des Grimod de la Reynière et des Brillat-Savarin. »

   Et puis Colette ...
« Si vous n'êtes pas capable d'un peu de sorcellerie,
ce n'est pas la peine de vous mêler de cuisiner. »

 et de Victor Hugo 
"La curiosité est une gourmandise. Voir, c'est dévorer."
(j'adore et je pratique en dehors de toute cuisine....)

et comme l'écrit, Alix Brijatoff
"un baiser est une gourmandise qui ne fait pas grossir" *

Alors je vous embrasse....gourmettement 

recettes-N-3-1493.JPG
Les pâtisseries et photos de cet article sont réalisées par  Fifille
(
mais ça , c'était avant.......)

  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Oui alors après l'un des pêchés qui nous verrons fermé l'accès au paradis (c'est encore brodé cette histoire de péchés capitaux, car si la religion est injuste au point de mettre dos à dos s'empiffrer ou tuer, je ne vois pas l'intérêt), tes citations m'arrangent tout à fait ! <br /> Daudet et Proust parfaits ! <br /> Je suis coupable de gourmandise et même de gloutonnerie.<br /> Donc j'ai eu mon bonheur de régalade devant tes photos
Répondre
P
Rectification: photos de Fifille/ desserts de Fifille <br /> Tant mieux! nous sommes sur la même ligne "de penser "/pensées... (c'est comme on veut)<br /> La gourmandise est un plaisir ... ah oui, zut... le plaisir aussi est un péché.... (.......)<br /> Très bonne journée Corine<br />
F
Oui, c'était avant ! Changement d'habitudes total pour Hiroshi et moi. On fait attention et mange très léger le soir. Tu y crois !?<br /> (Doucement demain ! La liberté oui, mais avec modération !)
Répondre
P
Bien sur que j'y crois ! et je suis contente que vous soyez deux dans le projet!!!<br /> T'inquiète ma chérie... la météo a prévu de nous confiner encore quelques temps.....<br /> Merci de ce petit message qui illumine mon dimanche<br /> Je t'aime fort... et plus encore
C
je retiendrai Colette :Si vous n'êtes pas capable d'un peu de sorcellerie,<br /> ce n'est pas la peine de vous mêler de cuisiner. »<br /> et Alix Brijatoff<br /> "un baiser est une gourmandise qui ne fait pas grossir" lol<br /> Maupassant aussi..... Il n'y a que les imbéciles qui ne soient pas gourmands....<br /> et Balzac " La gourmandise est une grâce chez les femmes".<br /> Tout est dit ! je suis plus gourmande que grosse mangeuse !! ce qui me fait rêver c'est les tables remplies de petites assiettes avec plein de choses différentes un peu comme au japon ou chine;....<br /> j'ai une copine qui a perdu l'odorat...et en même temps elle a dû développer d'autres sens pour apprécier ce qu'elle mangeait....ça a duré 3 ans...et c'est revenu ! elle m'expliquait à quel point c'est magique de pouvoir sentir....que ça participait à plus de 50% dans la gourmandise....<br /> soyons gourmandes sans complexes, l'amour des bonnes choses c'est la vie !! bon dimanche et demain;....on s'envole !!!! bisous
Répondre
P
Coucou Beauté<br /> Demain , tu sors ??? <br /> Ta région étant dans le rouge, sois prudente!!! "t'envole pas sans parachute"<br /> Ici, on nous annonce un temps pourri alors ça va limiter les ardeurs ... pour ma part, ce que je vais faire? Un grand tour avec ma tuture!!! frustrée j'étais de ne presque plus conduire....!<br /> <br /> J'ai une voisine qui a perdu l'odorat,(et ne l'a jamais retrouvé) qui me fait rire quand elle me dit, avoir manger dans un restaurant<br /> où le gâteau était délicieux... (ou pas bon, d'ailleurs!) > elle répond immanquablement qu'elle se fie à ses souvenirs!!!!!! (rire) <br /> La gourmandise ne concerne pas que la cuisine... on est gourmand de beautés, de culture, de connaissances , de baisers .... etc etc <br /> Je suis gourmande de la vie ... <br /> En attendant, c'est l'heure !!! l'homme ne va pas tarder à s'attabler ... sans gourmandise!!!<br /> Plein de bisous Amie , et prends grand soin de toi demain et les jours qui suivront....<br />