Mon refuge... Ma forêt...

FORÊT MIENNE, mon refuge...


C'est dans cette "jungle girondine" que je respire le mieux!!!

Lorsque je mets le pied dans cet univers qui m'apaise,

je deviens quelqu'un d'autre, ou personne en particulier...

je deviens humus!

je suis feuille ou fougère, verte ou brune suivant la saison...

je suis mousse douillette, coussinet de patte de chat,

je suis branche, tronc , écorce...je suis racine !!!

je deviens arbre parmi les arbres,

à l'affût du bruit du vent, du vol d'un rapace, d'un cri de geai...
 

Mon refuge... Ma forêt...

La brindille qui craque, ailleurs que sous mes pas,
me tient en haleine;

le souffle court, j'attends une présence.
Celle de l'animal furtif, plus apeuré que moi...
mais tout aussi curieux .

Je flaire le sentier comme le chien d'arrêt...
J'attends la découverte du butin,
qui fera de moi l'elfe gourmande, qui remplira son panier
de champignons, de serpolet, et de bruyères parfumées.

Mon refuge... Ma forêt...

Devant ce parterre, je reste interdite un moment encore,
sans bouger, sans toucher, ne rien précipiter...
Juste savourer la découverte
de ces petites girolles en jupons jaunes, affriolants;
mais je suis un humain...
Je suis sans pitié !
je me fais violeur de leur pudeur
à peine dissimulée par la feuille de lierre.

Comme la goinfre limace , je cueille la belle pour la manger!!

Comme la goinfre limace , je cueille la belle pour la manger!!

Et puis, et puis...
Une clarté m'attire et c'est la clairière,
l'orée de l'autre univers.

Un monde paysan, la culture d'un champ,
la terre nourricière à plus grande échelle..

Un champ de tournesols!
C'est juste beau; ça met le cœur au chaud !!!
 

Mon refuge... Ma forêt...

Des soleils !!!

La lumière sortie de sous les arbres, où l'ombre règne en maître,
ne laissant aux clartés que quelques passages de rayons blancs.
La lumière ici, explose … et expose ses reflets,
sur les feuilles aplaties pour mieux la recevoir .

et le vent turbulent, décoiffe et ébouriffe, les têtes rigolotes ,
pour faire du mouvement .

L'astre,  au cœur d'émeraude, me retient longuement...........

L'astre, au cœur d'émeraude, me retient longuement...........

Pour moi, qui ne suis personne, qu'un étranger, un intrus,
un petit élément de ce décor du temps,
l'heure est venue de la réalité!!!

Je me retourne encore vers ce monde enchanté
que je quitte à regret...

je voudrai tellement encore y habiter.....

je voudrai tellement encore y habiter.....

Mais je reprends la route, le rêve s'achève au premier croisement...

Mais je reprends la route, le rêve s'achève au premier croisement...

Je quitte "ma forêt" pour retrouver l'autre monde...  où je vais cuisiner!!!

Je quitte "ma forêt" pour retrouver l'autre monde... où je vais cuisiner!!!

Impossible, tout hier d'avertir mes abonnés de cette publication! no

Venez au hasard... c'est mieux! mais je vais encore faire une tentative d'envoi de la newsletter! frown

Retour à l'accueil