Pour rester le plus longtemps possible ''à domicile'' il existe des petites fées qu'on appelle ''aides à domicile'' et c'est un dur métier!

Pour rester le plus longtemps possible ''à domicile'' il existe des petites fées qu'on appelle ''aides à domicile'' et c'est un dur métier!

Parcours 4 . plongée dans le réel

Houhou, c'est moi!!! J'arrive, j'arrive...

C'est la voix d' Anita, ''l'aide à la personne''...Gentille fille trentenaire,
plutôt jolie, pas méchante, mais pas psychologue pour deux sous.
-< Alors, Elle s'est crue abandonnée, la p' tite dame?
Mais non, mais non... Anita va bien s'occuper d'Elle; après la toilette,
Anita va lui faire une bonne sousoupe..... comme elle aime!
-< elle saura se coucher toute seule, n'est-ce pas ?
Comme une grande...C'est que je ne suis pas en avance aujourd'hui..
.J'ai eu un ''cas'' difficile, ce soir!

UN CAS ?! Et on parle de la violence des personnes âgées ?!
Le peu de neurones valides qu'il lui restent, s'emballent....
Oh! Oui ! Elle aimerait l'attraper par le colbac et la secouer
pour faire entrer dans sa jolie petite tête creuse, qu'elle s'adresse
à une personne, une femme qui a été quelqu'un,
une personne à qui il reste encore assez de facultés mentales
pour comprendre qu'on essaie de l'infantiliser,
et que c'est un manque de respect .
Ah! Ce qu'Elle aimerait lui faire comprendre que son langage,
qu'elle croit sans doute bienveillant, est en fait, une insulte
à son intelligence, à son identité, à sa dignité!!!!
Lorsqu'elle avait 30 ans de moins, personne n'aurait osé
lui parler de cette manière!!!
Elle sait que sa sou-soupe broyée, intègre tout son repas,
de l'entrée au dessert....c'est infâme !
Une ignominie pour Elle qui a su si longtemps donner tant
d'amour aux autres, avec sa cuisine.
Comment lui dire qu'elle n'en est pas là... pas encore!
Que le monstre qu'on appelle Alzheimer, s'infiltre
comme la poussière, mais qu'elle passe encore le chiffon!!!


Bien sur, ses dents ne sont plus aussi solides qu'avant,
mais elle pense cependant, pouvoir manger un tout petit filet
de saumon juste cuit, à la chair nacrée, 
avec un fine purée
de carotte, de potiron, ou de chou-fleur crémé.

Tiens! L'image de cette assiette lui revient et c'est en l'imaginant
derrière ses paupières mi closes, qu'elle avale quelques cuillérées 
de sa ''pâtée pour canaris''.

Des mots...lecture sans fil rouge (4)

La toilette aussi est un calvaire.
Elle a droit à la douche, deux fois par semaine
et faut pas qu'Elle se plaigne, lui répète Anita.
En EHPAD , ils n'ont pas cette chance;
elle en connait qui restent 15 jours sans être toiletté (?!)
((manquait plus que ça; toiletter comme pour le chien, quoi!))
Elle sourit sous cape... parce que souvent,
elle se fait un brin de toilette, toute seule, en cachette,
nettoyant bien derrière elle pour que nul ne s'en aperçoive.

-< AH non, Petite, jamais je n' accepterai un enfermement,
L'EHPAD n'est pas pour moi...pensa -t-elle...
Moi, je vole, je chante; dans ma cage, les barreaux n'existent pas.
-< Tu ne le sais pas , mais je ne suis pas forcément là où tu me vois!

Anita partie, Elle va jusqu'à la cuisine et se fait chauffer un bol de lait
dans le micro-onde. Elle rit!
-<C'est dingue qu'ils me croient tous, incapable de la moindre action !!!
Bien sur, je comprends leur peur que je tombe ou que je mette le feu,
par oubli de fermer le gaz, mais un bol au micro-onde? Quand même!

                                                        *****
Elle réfléchit à voix haute.
-< Pourquoi Anita me parle-t-elle de l'EHPAD?
-<Se pourrait-il que ''Ma famille''
pense à m'envoyer dans une de ces prisons-mouroirs?
Depuis la pandémie, La COVID,  des centaines (ou milliers) de vieux
disparaissent tous les jours dans une solitude épouvantable.
On interdit à leurs proches, même à leurs enfants, de les accompagner
pour un dernier parcours, sur leur dernier souffle .
Certains endeuillés disent ne pas être sûrs d'accompagner au cimetière 
un cercueil où dort le bon mort... leur défunt à eux...!
 -< j'ai tout vu à la télé, aux infos...
-< ils ne diraient pas des mensonges quand même , hein?

Comme souvent, une pensée s'interrompt pour passer à une autre.
-<Si beaucoup de choses m'échappent, je sais qu' ici, c'est ma maison!
-<Eux, ''ma famille'', ne sont pas des squatters, non...mais j'en suis sure!
ils me sont étrangers! Comment sont-ils arriver ici et dans ma vie?
Mystère et boules de gomme!!!'
(elle adore cette expression enfantine)

Elle se rend bien compte que si ''son intérieur'' est riche
et bouillonne d'idées de toutes sortes,
il doit manquait  des morceaux à ''son antérieur"!
Sa mémoire doit chercher son chemin comme lorsqu'elle voyageait
en voiture, dans de belles régions de France.
Qu'est ce qu'elle aimait conduire!!!
Elle se revoit faire des tours de ronds points routiers, plusieurs fois,
comme les chevaux sur un manège!
 Mais qui était avec elle???
Elle ressent une douce présence amicale...
Pas d'images, mais des rires fusent de partout
et des bavardages en continu, animent l'habitacle de sa mini voiture;
ça lui fait du bien, une douce chaleur s'installe en elle.
ELLE se sent comprise, entendue, écoutée ...c'est surement une amie
mais elle ne sait plus où elle vit, ni quel est son nom .
                                                   ********

Des mots...lecture sans fil rouge (4)

 Sa chambre n'est qu'à deux pas du salon;
Anita a ouvert le lit et l'a aidé à mettre son pyjama avant de partir.
Depuis sa couche, elle voit la cheminée d'où les braises
incandescentes lancent des lueurs bleutées pareilles à des feux follets
au dessus de l'eau des marais; elle en a déjà vu, si, si ; enfin elle croit.....!
Tiens? le feu dessine maintenant une danseuse gitane. 
AH ! ​​​​ mais oui, mais c'est bien sur !!! 
(réplique bien connue des vieux)
Les cigarettes! Elle fumait autrefois.
Elle soupire d'aise!  des volutes dansent autour de son lit.

''des braises incandescentes s'échappent des danseuses gitanes''

''des braises incandescentes s'échappent des danseuses gitanes''

Ses soirées se passent en compagnie d'une vieille télé
pour distraire un peu son cerveau, sans le triturer.
Faut dire que la majorité des programmes la laisse songeuse;
comment peut-on perdre son temps devant des trucs
d' une telle bêtise? Elle, d'accord! Elle n'a pas mieux à faire.

( ça la fait rire de bon cœur; elle aussi peut dire des sottises))
Mais ceux qui inventent ces émissions, qu' ils appellent ''Téléréalité''(?!)
Qui sont-ils ?se forcent-ils à deviner ce qui va plaire (parait-il)
au plus grand nombre? c'est le public qui en redemande (qu'ils disent)
Elle a du mal à y croire; mais si c'est la réalité d'aujourd'hui,
alors elle se félicite de vivre en retrait, dans ses rêves et son imaginaire!!!
Regarder ce monde qui s'agite, l'amuse beaucoup;
Parfois la pauvreté des dialogues est si affligeante, qu' elle coupe le son!
Et là, c'est vraiment drôle! c'est comme une folle cavalcade!
Ça court, ça gesticule! Elle s'amuse comme une enfant.
Elle donne aux gens, des voix, des accents qu'elle connait;
de l'Arcachonnais au Bordelais, des ''parlers'' Africains ou créoles,
des voix de dessins animés sur les hommes politiques.....
ET ELLE RIT, elle rit; elle aimait tant rire... avant !

                                           **********************
Dans ses nuits sans sommeil, elle regarde plutôt des documentaires
qui la propulsent vers d'autres régions, d'autres pays.
Avant, elle prenait l'avion pour voyager; maintenant, c'est son esprit
qui voyage, plus vite, plus loin, plus libre, sans visa, sans billet,
et sans retour programmé! C'est pratique!

Voyage, pays, avion, visa, billet, loin.......
tous ces mots se mettent à crier dans ses oreilles...
ils veulent lui dire quelque chose, lui souffler le dernier chapitre 
 Mais on verra demain, épuisée, ELLE s'endort !

                                                                    La fin ?  très bientôt......(?!)
                                                 

Retour à l'accueil